Un nouveau groupe armé palestinien dans le viseur des forces israéliennes dans la ville de Naplouse



Publié le :

Naplouse est totalement assiégée depuis deux semaines par les forces d’occupation israéliennes. La plupart des routes qui mènent vers cette ville palestinienne du nord de la Cisjordanie occupée sont fermées, ou contrôlées par un barrage filtrant. L’armée de l’État hébreu est engagée dans une lutte féroce contre un nouveau groupe armé palestinien baptisé « Areen Al Oussoud ».

Avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa

Jour et nuit, les drones de l’armée israélienne survolent Naplouse. Un son parasite, un bourdonnement constant. Le message est clair : vous êtes surveillés.

Amer, comme tous les habitants de la ville, est exaspéré: « Ici, on appelle ce drone : “zénnana”, à cause de son bruit. Il peut rester 24 heures sur 24 en l’air. Et parfois, il y en a plusieurs. On est en plein jour, et vous pouvez entendre son vrombissement. Imaginez ce que ça donne la nuit, quand il n’y a plus un bruit dans les rues. »

Dans le viseur des forces d’occupation : le groupe armé Areen Al Oussoud, littéralement la fosse aux lions en français, dont les combattants se décrivent comme des résistants et sont totalement désaffiliés des traditionnelles factions palestiniennes.

La popularité du groupe armé sur les réseaux sociaux 

Ces derniers mois, ils ont gagné en popularité auprès de la jeunesse palestinienne, surtout sur les réseaux sociaux avec la publication de clips façon jeux vidéo accompagnés d’une voix modifiée. Dans l’une des vidéos par exemple, on peut voir une attaque filmée contre une position de l’armée israélienne en Cisjordanie occupée. Dans son fief au cœur de la vieille ville de Naplouse, ce groupe de l’ombre fascine autant qu’il impressionne.

« Le groupe Areen Al Oussoud défend une noble cause, estime Mamoune qui est commerçant. Pour ses membres, il n’y a qu’un seul moyen de mettre un terme à l’occupation et c’est le combat. Ils rejettent les méthodes de l’Autorité palestinienne, qui souhaite des négociations de paix et fait des concessions. Eux, ils veulent combattre et ils sont prêts à mourir pour la cause. C’est même leur objectif. »

L’un de leurs combattants vient d’ailleurs d’être la cible d’un attentat à la bombe. Le groupe accuse Israël d’avoir recours à des méthodes non conventionnelles. Le signe, selon lui, que l’État hébreu est en difficulté.

À lire aussi: Territoires palestiniens: la ville de Naplouse bloquée par l’armée israélienne



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *