l’ex-président Hu Jintao escorté vers la sortie lors de la clôture du congrès du PCC



Publié le :

À Pékin, le président Xi Jinping a annoncé la clôture du XXe congrès du Parti communiste chinois (PCC), réuni devant quelque 2 300 délégués et censé tracer l’avenir politique de la Chine pour les cinq prochaines années. Ce congrès doit aussi couronner le président Xi Jinping, pour un nouveau mandat. Parmi les images à retenir, le départ de la cérémonie de l’ancien président Hu Jintao.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

La scène s’est passée juste après l’entrée des journalistes et il semblerait bien que l’ex-président chinois ait été emmené contre son gré. Munis de jumelles, les journalistes ont en tout cas pu voir deux hommes demander à Hu Jintao de se lever. L’homme, âgé de 79 ans, semble alors refuser ou en tout cas hésiter, puis il finit par être raccompagné vers la sortie. Cette scène pour le moins inhabituelle, même si on dit malade celui qui fut président de la Chine de 2003 à 2013, n’a été ni expliquée ni rapportée par les médias d’État.


L’ancien président est parti avant les votes des amendements au statut du parti. Il a quitté la salle avant l’introduction à l’unanimité de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises. Cette scène étonnante suscite donc beaucoup de commentaires. 

Cette image de chaise vide à la gauche de Xi Jinping, à la fin de la cérémonie, arrive alors que le président chinois s’apprête à entamer son troisième mandat. Une première depuis Mao, et cette prolongation a suscité des critiques au sein du parti.

Une liste de 205 noms

Quant à la composition du nouveau comité permanent, elle sera présentée dimanche. Pour l’instant, rien n’a filtré Six hommes devraient apparaître demain aux côtés du président chinois. Une liste du comité central a été publiée il y a une heure par Le Quotidien du peuple. Elle comporte 205 noms, mais il en manque certains. Par exemple, Wang Yang, qui a atteint l’âge de la retraite. Certains pressentaient le président d’une des assemblées comme Premier ministre.

En revanche, Wang Yi, qui a le même âge que Wang Yang, lui reste le ministre des Affaires étrangères. Li Qiang, le patron du PCC de la ville de Shanghai, qui est un ami de Xi Jinping, est aussi sur cette longue liste. Ce qui sera scruté demain, c’est surtout combien de proches du président actuel figurent dans ce comité permanent.

► À lire aussi : Le XXe Congrès du PCC entend réglementer l’accumulation des richesses





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *