l’avion avait l’air «dangereux», selon le pilote


Portrait géant d'Emiliano Sala sur la pelouse du stade de La Beaujoire, avant le match Nantes-Bordeaux, le 26 janvier 2020, un an après sa disparition dans un avion
Portrait géant d’Emiliano Sala sur la pelouse du stade de La Beaujoire, avant le match Nantes-Bordeaux, le 26 janvier 2020, un an après sa disparition dans un avion AFP

L’état de l’avion dans lequel est décédé le footballeur argentin Emiliano Sala, qui s’est écrasé dans la Manche début 2019, avait inquiété avant le décollage son pilote, qui l’a décrit comme « dangereux » dans un message vocal laissé à un ami. David Ibbotson, 59 ans, avait été missionné pour transporter le joueur de 28 ans depuis Cardiff, où il venait d’être transféré pour 17 millions d’euros, à Nantes, afin qu’il dise au revoir à ses anciens coéquipiers, puis de le ramener au Pays de Galles. Dans un message vocal laissé à un ami pilote, que la BBC a obtenu et diffusé dans un podcast consacré à l’affaire, M. Ibbotson émet des doutes sur la sûreté de l’appareil, après le vol aller entre Cardiff et Nantes.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *