La relation franco-américaine se réchauffe avec la visite de Catherine Colonna à Washington



Publié le :

La ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna s’est entretenue vendredi 21 octobre avec son homologue, le secrétaire d’État américain Antony Blinken, à Washington. Les deux chefs des diplomaties française et américaine ont voulu faire passer le message que tout allait pour le mieux dans la relation entre les deux pays.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Elle est loin la crise des sous-marins. Sous les dorures du département d’État, Antony Blinken, parfait francophone depuis son adolescence parisienne, n’a pas de mots assez aimables pour accueillir son homologue française. « Bonjour tout le monde. Catherine, je suis vraiment ravi de t’avoir ici au département d’État. It’s a true pleasure (C’est un réel plaisir, en français», lance le secrétaire d’État américain.

C’est un réel plaisir parce que depuis un an, la France et les États-Unis se sont considérablement rapprochés. Puisque Joe Biden a su reconnaître la maladresse de son administration d’avoir convaincu l’Australie d’acheter des sous-marins américains plutôt que français. Et car les deux alliés historiques ont dû se retrouver pour collaborer étroitement après l’invasion russe de l’Ukraine.

Visite d’État bientôt au programme

Tout va tellement mieux que le président Emmanuel Macron sera le premier hôte de Joe Biden pour une visite d’État. Catherine Colonna apprécie : « Nous sommes sûrs que cette visite d’État à laquelle nous sommes conviés sera une nouvelle fois l’occasion de démontrer notre proximité. Donc, cher Tony, merci de ton accueil chaleureux et merci du bon travail que nous faisons ensemble depuis quelque temps comme nos deux pays le font depuis bien longtemps. Depuis le général Lafayette et George Washington ou Benjamin Franklin qui nous regarde et veille sur nous. »

Le tutoiement public sera-t-il de nouveau de rigueur lors de cette visite très attendue ? Réponse début décembre.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *