la mort de Tyre Nichols relance le débat sur les violences policières



Publié le :

Aux États-Unis, la diffusion des images de l’interpellation fatale à Tyre Nichols a remis le sujet des violences policières sous le feu des projecteurs, depuis la fin de la semaine dernière. Les appels à la réforme de la police se multiplient, sans qu’il y ait de consensus sur la question.

« Il faut une loi pour combattre les mauvais comportements dans la police. » C’est le plaidoyer, l’appel lancé par l’avocat de la famille de Tyre Nichols.

Pour Ben Crump, la tragédie doit permettre de voter la loi dite « George Floyd », du nom de cet homme noir américain étouffé à mort par des policiers lors de son arrestation violente à Minneapolis en mai 2020.

Le texte proposé par le Parti démocrate doit permettre entre autres de faciliter des poursuites judiciaires contre les agents des forces de l’ordre accusés de violences.

Mais l’absence d’accord sur le sujet avec le Parti républicain a enterré le projet de loi il y a deux ans. Le drame de Memphis a donc permis de rouvrir ce débat.

►À relire : États-Unis : la police de Memphis démantèle l’unité impliquée dans la mort de Tyre Nichols

À la Chambre des représentants, le chef républicain de la commission de la Justice s’est ainsi dit ouvert à un meilleur suivi des policiers limogés pour violences.

Objectif : éviter qu’ils ne soient de nouveau recrutés. Mais l’élu estime aussi qu’une loi ne pourra jamais empêcher des déchaînements de violence comme celui constaté lors de l’interpellation de Tyre Nichols.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *