inondations majeures dans le sud-est du pays



Publié le :

Ce vendredi 14 octobre, des centaines de maisons ont été inondées dans le sud-est de l’Australie où des milliers d’habitants ont été appelés à évacuer leurs domiciles menacés par des crues. 

L’État de Victoria – le deuxième plus peuplé d’Australie – est frappé par une brusque montée des eaux qui a notamment entraîné des évacuations dans la ville de Maribyrnong, située dans la banlieue de Melbourne. « Notre maison est sous l’eau », a déclaré Leah Caluzzi, une habitante de Maribyrnong à l’AFP, « l’eau est bien au-dessus de la taille ». Dans les rues, les voitures sont avalées par les flots, pendant que des résidents doivent être évacués sur des bateaux pneumatiques.

Le Premier ministre de cet État, Daniel Andrews, a rapporté que 500 maisons ont été « inondées » et que les secours ne peuvent plus accéder à 500 propriétés cernées par les eaux. « Ces chiffres vont certainement augmenter. Des hélicoptères effectuent actuellement une évaluation des dégâts », a ensuite déclaré M. Andrews vendredi en début d’après-midi.

Aggravation

Le plus gros des précipitations était passé, le 14 octobre en fin de matinée, mais les services de secours de l’État ont prévenu que les inondations allaient s’aggraver quand les bassins versants situés en amont déverseraient leur trop-plein. « La situation dans l’État de Victoria continue de s’aggraver », a déclaré aux journalistes Tim Wiebusch, porte-parole des services de secours. Il a estimé que « peu de régions » de cet État seraient « épargnées par d’importantes inondations au cours des prochains jours ». À Shepparton, une ville située à environ deux heures de Melbourne, 4 000 maisons pourraient être inondées d’ici le début de la semaine prochaine, a estimé M. Wiebusch.

Le commissaire en charge de la gestion des urgences, Andrew Crisp, a annoncé que l’armée australienne se déployait dans certaines parties de l’État de Victoria pour prêter main forte aux habitants qui érigent des barrages avec des sacs de sable pour éviter que l’eau ne pénètre chez eux. Il a parlé d’une situation « d’urgence majeure pour l’État de Victoria ». Un centre de quarantaine du Covid-19 désaffecté, pouvant accueillir un millier de personnes, sera ouvert pour les habitants contraints de quitter leur domicile.

« Vies en danger »

Le nord de la Tasmanie, un État insulaire situé au sud du Victoria, se préparait également vendredi à des inondations majeures. Des ordres d’évacuation massives ont été émis et quelque 120 routes ont été fermées à cause des fortes pluies. « Les inondations mettent des vies en danger », a déclaré le service d’urgence de l’État de Tasmanie, dans un communiqué. Troisième État australien à être directement affecté par ces fortes précipitations, la Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé d’Australie, où le niveau d’eau pourrait augmenter vendredi.

Un centre a été mis en place pour les évacués, après d’intenses précipitations le jeudi 13 octobre au soir à Forbes, une ville située à environ cinq heures de route à l’est de Sydney. En mars, la côte orientale de l’île-continent a été durement frappée par de graves inondations, qui ont fait vingt morts, à la suite de plusieurs épisodes météorologiques extrêmes. Des milliers d’habitants de Sydney ont été contraints en juillet de quitter leurs domiciles à la suite de pluies diluviennes.

L’Australie est en première ligne face aux conséquences du dérèglement climatique, avec des inondations, des feux de brousse, des cyclones et des sécheresses qui deviennent plus fréquents et plus intenses à mesure que la planète se réchauffe, préviennent les scientifiques.

(avec AFP)

►À lire aussi Troisième jour de pluies torrentielles en Australie, rivières en crue et habitants pris au piège



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *